« The winner takes all »

 » Dans une situation où il y a rendements croissants ou coûts fixes, les entreprises de plus grand taille ont des prix plus bas que les autres et finissent pas prendre tout le marché («the winner takes all»).

Les entreprises qui partent d’un marché intérieur de grande taille sont donc plus efficaces pour conquérir ensuite les marchés mondiaux.

Le drame de l’Union Européenne est son incapacité à utiliser son marché intérieur pour fabriquer des entreprises dominantes dans le digital, les équipements pour les énergies renouvelables.

Les exceptions sont les entreprises européennes qui se sont internationalisées très tôt pour profiter directement du marché mondial : dans l’aéronautique, l’automobile, l’énergie, la chimie, la construction…, mais pas dans les Nouvelles Technologies. » (La suite à lire ici)

Publicités
Publié dans ESHMC

Crises financières et crise du capitalisme

Un papier de Patric Artus qui analyse la récurrence des crises financières au prisme de l’analyse de Marx. Très intéressant (à lire ici).

Une critique de cet article ( » Les mauvaises blagues de Natixis sur le capitalisme et sur Marx ») à lire ici.

Publié dans ESHMC

Trafic de drogue et calcul du PIB

 » L’Insee va intégrer le trafic de drogue dans son calcul du PIB » (la suite à lire ici)

Publié dans ESHMC

Faut-il vraiment changer le statut de l’entreprise ?

La réforme des statuts de l’entreprise – suite; cette fois un article qui défend la gouvernance actionnariale (à lire ici)

Publié dans ESHMC

Quel rôle pour l’entreprise au XXIᵉ siècle ?

Encore une réflexion sur la question de la gouvernance des firmes (à lire ici)

Publié dans ESHMC

Redéfinir l’entreprise et sa finalité : une révolution en marche ?

Un article qui permet de mettre en perspective théorique les projets du gouvernement concernant la réforme de la gouvernance des firmes (à lire ici)

Publié dans ESHMC

Répartition de la valeur ajoutée entre revenus du travail et du capital : de quoi parle-t-on ?

Une mise au point très utile sur un sujet important: « Le partage de la valeur ajoutée revient comme un thème majeur de recherche en économie. Mais de quoi parle-t-on ? Comment mesurer les revenus du travail des entrepreneurs individuels ? Selon la méthode retenue pour distinguer entre revenus du travail et ceux du capital, les évolutions peuvent être sensiblement différentes.  » (la suite ici)

Publié dans ESHMC